Michael Haneke, filmer le mal et l'humain

Michael Haneke, filmer le mal et l'humain

Michael Haneke est un des rares cinéastes à avoir obtenu deux Palmes d’or, la première pour le Ruban blanc en 2009, la seconde pour Amour en 2012. La stature acquise par le cinéaste autrichien repose aussi sur des jugements très opposés, autour de sa manière clinique de filmer le mal et l’humain. Certains y voient un des plus grands maîtres européens, d’autres dénoncent un réalisateur manipulateur. Son dernier film, présenté au Festival de Cannes, Happy End, actuellement à l’affiche, n’a pas manqué une nouvelle fois de diviser la critique. Il condense son œuvre, dont vous retrouvez ici une sélection, éléments à charge ou pièces du puzzle Haneke, découvrez ou redécouvrez jusqu'au 31 octobre cinq de ses plus grands films : Le 7e Continent, Funny Games, Caché, la Pianiste et Amour.

Michael Haneke, filmer le mal et l'humain